Dominique Goy-Blanquet

Les trois Conrad de Gallimard

Conrad est un incomparable virtuose de la langue anglaise. Tellement virtuose que les natifs anglophones eux-mêmes n’en saisissent pas toujours les subtilités. Tellement virtuose qu’échappe parfois à ses traducteurs son humour discret.

La scène primitive

Stephen Greenblatt interroge les figures d’Adam et d’Ève. Son livre offre une réflexion forte sur le monde d’aujourd’hui et sur les structures de la pensée occidentale.

À bon éditeur, salut

La relecture du Domaine enchanté d'Elizabeth Goudge, au Mercure de France, nous rappelle que les éditeurs et les relecteurs sont plus qu’indispensables à une édition digne de ce nom.

Jeanne d’Arc à travers le miroir

La réédition de l’ouvrage historique majeur de Gerd Krumeich, Jeanne d’Arc à travers l’histoire, a remplacé la préface originale de Régine Pernoud par une préface de Pierre Nora.

Comment rêvait l’homme médiéval

L’homme du Moyen Âge ne rêvait pas comme nous, rappelle avec force Rêves de soi, anthologie composée par Gisèle Besson et Jean-Claude Schmitt.

Toutes les nuances du rouge

L’histoire de la teinte rouge est aussi, nous dit Michel Pastoureau, celle la couleur par excellence, synonyme dans diverses langues de lumière et de beauté. De l’Antiquité au XVIIIe siècle, une enquête intéressante de bout en bout, sur toutes les nuances du rouge et toutes ses symboliques.

Hamlet ou les deux Allemagnes

Andreas Höfele interroge la place d’Hamlet dans l’histoire culturelle allemande et son rôle dans certains développements de la pensée de droite extrême.

Shakespeare lives

Une somme majestueuse de la Pléiade ainsi qu’un modeste et excellent « Que sais-je » célèbrent Shakespeare qui jamais ne fut si nécessaire et si plein de vitalité.

Thomas More, un homme pour l’éternité

Avec ce livre joliment illustré et pas cher, nous annonce sa promotion sur les réseaux sociaux universitaires, Marie-Claire Phélippeau, directrice de la revue Moreana, entreprend de réhabiliter la figure de Thomas More.