Monique Le Roux

Priorité au texte !

Ivresse(s) de Falk Richter, Maîtres anciens d’après Thomas Bernhard : différemment, ces deux spectacles sont représentatifs d’une priorité donnée au texte, qui persiste, résiste.

Molière, en rire et en pleurer

Deux mises en scène inégales de Molière se donnent jusqu’à la fin de l’année. Denis Podalydès met en avant la dimension farcesque des Fourberies de Scapin. Michel Didym remet en lumière la subtilité du Malade imaginaire.

Comme au Berliner Ensemble

Katharina Thalbach fait entrer La résistible ascension d’Arturo Ui au répertoire de la Comédie-Française, en s'inspirant de sa création au Berliner Ensemble.

Avez-vous vu « Art » de Yasmina Reza ?

« Art » de Yasmina Reza par le collectif tg STAN et Dood Paard au Théâtre de la Bastille : l’association de ces noms ne manque pas d’étonner. Mais la programmation de ce spectacle permet de reconsidérer une pièce très célèbre à l’étranger.

Rêve de scène

Un magnifique spectacle, au titre énigmatique, est actuellement programmé : Le Froid augmente avec la clarté, un projet de Claude Duparfait d'après Thomas Bernhard.

Trois femmes, une actrice

Arnaud Meunier présente actuellement au Théâtre du Rond-Point Je crois en un seul Dieu, qui exige de son interprète, Rachida Brakni, une véritable performance.