Numéro 126

Le monde d’hier

Madeleine de Sinéty Un village

Famille Denoual (février 1975) © Madeleine de Sinéty

Les photographies de Madeleine de Sinéty révèlent la puissance de mondes paysans disparus, ceux de la France des années 1920-1970, leur persistance dans l’effort et dans le souci du collectif actuel et passé. Après une exposition à Guingamp, Un village retrace sa vie à Poilley, petit village à soixante kilomètres au nord de Rennes, de 1972 à 1982.
Lire la suite…
par Alban Bensa

Le présent alarmant du roman

Judith Schlanger, Une histoire de l’intense En attendant Nadeau

« La bataille de Smolensk » par Jean-Charles Langlois (1839)

En plus de cinquante ans, Judith Schlanger a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages qu’il serait impossible de ranger dans un domaine circonscrit. Ses derniers essais allient à la densité de la pensée une inspirante liberté : c’est le cas d’Une histoire de l’intense, réflexion sur une double démesure : la guerre totale entre Napoléon et la Russie, et le Guerre et paix de Tolstoï.
Lire la suite…
par Claude Mouchard

Les vertus
du prix Nobel

Louise Glück, L’iris sauvage Nuit de foi et de vertu

Louise Glück © Katherine Wolkoff

Louise Glück n’avait jamais été éditée en France. Gallimard propose deux de ses recueils en bilingue, traduits par Marie Olivier et Romain Benini : L’iris sauvage (1992), souvent considéré comme son plus beau livre, et Nuit de foi et de vertu (2014), plus direct, narratif, incarné.
Lire la suite…
par Claude Grimal

Philippe Sollers,
d’une légende l’autre

Philippe Sollers Légende En attendant Nadeau

Philippe Sollers © Jean-Luc Bertini

Philippe Sollers, c’est de plus en plus visible, se construit lui-même sa propre légende – titre de son dernier livre. Dans un autre volume, Agent secret, traité de savoir-vivre à l’adresse des jeunes générations, il aggrave son cas : mais Sollers assume parfaitement, et ne regrette rien.
Lire la suite…
par Guillaume Basquin

Et aussi…

Les combats de Bernanos

Retiré depuis 1938 au Brésil, dans le Minas Gerais, Georges Bernanos (1888-1948) continue à remplir ses cahiers d’écolier, à être présent en France occupée, dans les Cahiers du Témoignage chrétien, alors clandestins, et avec Où allons-nous ?, texte imprimé tout aussi clandestinement à l’été 1943, cri de colère qui prend aujourd’hui la forme d’un livre.
Lire la suite…
par Christian Mouze

Surnommé l’ours

Violaine Bérot, passée maître dans l’art du roman choral, signe avec Comme des bêtes un texte fort et ambitieux sur nos relations avec le monde animal, la vie en marge et la place des femmes. Un texte qui se présente comme une série de dépositions, où chaque chapitre fait entendre la parole d’un habitant d’une vallée sans nom, témoin de « l’Ours ».
Lire la suite…
par Alexandra Guiral

Esquif Poésie (7)

Bernard Noël est décédé le 13 avril 2021. Le poète laisse un dernier livre coréalisé avec l’artiste Bernard Moninot, Un toucher aérien, qui s’adresse autant à nos yeux qu’à nos oreilles, à notre intelligence qu’à notre sensibilité. Le septième épisode de la chronique menée par Marie Étienne lui est consacré, ainsi qu’à Cédric Demangeot, disparu en janvier dernier.
Lire la suite…
par Marie Étienne

Les révolutions manquées de Jean Cassou

Les massacres de Paris : les révolutions manquées de Jean Cassou

Jean Cassou (1963) © CC/Tanja Kragujević

Les éditions Gallimard rééditent Les massacres de Paris de Jean Cassou, roman sur la guerre de 1870 et la Commune de 1871 paru pour la première fois en 1935. Cette œuvre au lyrisme critique emblématique de la posture de son auteur (1897-1986), constitue un hommage appuyé à l’imaginaire du roman-feuilleton, un grand roman populaire et révolutionnaire.
Lire la suite…
par Alexis Buffet

Le problème
des dieux vivants

L'Empereur, de Makenzy Orcel : le problème des dieux vivants

Makenzy Orcel © Francesco Gattoni

Après L’ombre animale et Maître-Minuit, Makenzy Orcel poursuit dans L’Empereur son exploration inspirée de la société haïtienne, introspection d’un imaginaire intime et collectif. Son narrateur y revient sur son enfance passée dans l’ombre d’un « chef suprême » du vaudou, dénudant la figure du prophète pour révéler ses mensonges.
Lire la suite…
par Sébastien Omont

Nostradamus désenchanté

La biographie de Mireille Huchon désenchante Nostradamus

Nostradamus, par Charles Canivet (1810) © Gallica/BnF

L’histoire a retenu ses prophéties, mais Michel de Nostredame (1503-1566), dit Nostradamus, était surtout un autodidacte, aux méthodes de travail peu rigoureuses et aux curiosités infinies. C’est ce que montre Mireille Huchon dans sa biographie de cet esprit singulier.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Imaginer une vie réelle

Jusep Torres Campalans, de Max Aub : imaginer une vie réelle

Jusep Torres Campalans (à gauche) avec Pablo Picasso. Photomontage attribué à l’affichiste communiste espagnol Josep Renau © D.R.

Paru à Mexico en 1957, Jusep Torres Campalans fut traduit en français dès 1961 par les soins d’Alice et Pierre Gascar, mais avait disparu des librairies. L’enquête de Max Aub (1903-1972) sur ce maître caché de la peinture cubiste reparaît aujourd’hui.
Lire la suite…
par Jean-Yves Jouannais

Prophètes du présent

Chronos. L’Occident aux prises avec le temps, de François Hartog

La Table d’Eusèbe, dans le « Livre de Kells » (vers 800)

Chronos raconte une histoire connue : comment l’Occident est-il entré dans le Temps ? Mais François Hartog la raconte de manière inédite, en étendant son enquête sur les « régimes d’historicité » à une description sur vingt siècles des « crises du temps » : les grandes représentations des origines et de la fin des temps depuis l’avènement du christianisme.
Lire la suite…
par Pascal Engel

 

;