Tiphaine Samoyault

Le mobile immobile

Le polar métaphysique de Maurice Mourier propose une vertigineuse méditation sur le temps et sur les sombres temps.

Michel Deguy (1930-2022)

Avec la mort de Michel Deguy, nous perdons un monde, un homme-peuple dont l’œuvre singulière est animée d’une énergie collective qui le rend tout simplement inoubliable.

La vie en creux

Nathalie Piégay signe un livre admirable qui reste toujours à la hauteur de l’humilité de son sujet, la maladie destructive et la mort d’une mère dont la vie a été modeste.

Ulysse : un siècle, le monde entier

Le 2 février 1922 paraissait Ulysse en anglais, à Paris. Tiphaine Samoyault nous propose quelques extraits de son prochain livre, Joyce, langue maternelle, et signale la présence en librairie de quelques ouvrages importants.

Un Clint Eastwood français ?

Comme Clint Eastwood, Michel Houellebecq est un moraliste, qui choisit l’art du récit pour délivrer indirectement un discours et présenter un monde complexe. Mais son monde fictionnel est-il aussi riche que celui du cinéaste américain ?

L’éthique de la médiation

La médiéviste Zrinka Stahuljak applique aux guides et interprètes de l’époque des Croisades le terme contemporain de « fixeur ». Un livre stimulant sur le rôle politique des intermédiaires.

La vie mouvante

Le troisième tome de l’autobiographie « en mouvement » de Deborah Levy, paraît en français quelques mois après les deux premiers.

Tout à fait clair

Le nouveau roman de Christine Angot se présente comme un chemin compliqué vers la vérité et comme une encyclopédie de l’ensemble de son œuvre.

Deux textes brûlants

Les Éditions du sous-sol rassemblent en un volume deux textes de Maggie Nelson qui reviennent sur l’assassinat de sa tante et sur le procès, bien des années plus tard, du meurtrier présumé.

La pensée comme aventure de vie

L’autobiographie philosophique de Barbara Cassin est un livre porté par l’énergie communicative que la philosophe met dans tout ce qu’elle fait.