Stéphane Massonet

La troisième fenêtre du bestiaire

Deux ans après la disparition de Pierre Guyotat, on peut lire aujourd’hui le dernier pan du triptyque Joyeux animaux de la misère, intitulé Depuis une fenêtre.