Jeanne Bacharach

Une trop douce violence

Après que son jeune fils est envoyé en prison, sa mère se remémore sa propre jeunesse traumatisante. Le ciel par-dessus le toit, de Nathacha Appanah passe malheureusement à côté de ses sujets.

La remontée des corps

Les échappées de Lucie Taïeb se laisse peu saisir et c’est là sa force. Le drame intime d'une famille s'y noue à la description d’une société qui se noie dans le travail.

Dans le grand vent

Le premier recueil poétique de Marik Froidefond fait entendre une voix de femme dans des fragments versifiés pour la plupart, rassemblés en cinq mouvements et accompagnés des dessins de Gérard Titus-Carmel.

Culpabilité fraternelle

Alexandre Seurat poursuit dans Petit frère son travail d’écriture de la culpabilité, de la responsabilité et des secrets familiaux.

Enfances chinoises à New York

La romancière américaine d’origine chinoise Jenny Zhang campe dans New-York les histoires de sept jeunes filles d’origine chinoises, toutes âgées de 7 à 9 ans.

Manuscrits de vie et de mort

L’exposition Manuscrits de l’extrême révèle les traces et les mots laissés dans l’urgence et la nécessité par des mains connues d’écrivains, ou moins connues de femmes, d’hommes ou encore d’enfants.

Petits tableaux de la peur

Dans Un jour, on entre en Étrange pays, de Colette Mazabrard, le récit de la maladie qui touche un « moi » devient peu à peu le récit politique des épreuves et des douleurs des autres.

John Berger au bord du monde

Les éditions L’Atelier contemporain publient deux livres de John Berger, un roman et une conversation avec son fils. La peinture et l’écriture, les mots et les images, y entrent en dialogue.