Numéro 120

Carpes et trottinettes

Si vous en avez assez du réel, si vous en souhaitez un autre, vous feriez bien de lire Grand Platinum. Par son tempo, son sens de la scène, l’ironie de son regard, le premier roman aussi joyeux que soigné d’Anthony van den Bossche se montre capable de le transformer.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Surveiller et s’enrichir

L’Apple Park, siège social de l’entreprise à Cupertino (Californie) © CC/Daniel L. Lu

Pour le capitalisme de surveillance, nous ne sommes pas un produit, mais une ressource. C’est ce que soutient Shoshana Zuboff dans un essai fondamental, qui montre la façon dont les géants du web remodèlent le monde, les sociétés et les individus pour leurs plus grands profits.
Lire la suite…
par Santiago Artozqui

Une maîtrise presque glaçante

Marie Ndiaye, La vengeance m’appartient

Marie Ndiaye en Gironde (2004) © Jean-Luc Bertini

Le nouveau roman de Marie Ndiaye provoque un sentiment ambigu : La vengeance m’appartient est un livre redoutablement intelligent, mais il y manque une voix, une forme poétique particulière.
Lire la suite…
par Hugo Pradelle

Le froid, les loups et le temps

« Un laboureur et son troupeau » de Paulus Potter (1648)

À travers 1 380 épisodes qui permettront à chaque lecteur de satisfaire sa curiosité, l’historien Jean-Marc Moriceau poursuit son enquête sur la vie des paysans français depuis le milieu du XVIIe siècle jusqu’à la veille de la Révolution dans La mémoire des paysans.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

Et aussi…

Un monde violent à plein temps

Friday Black, recueil de nouvelles de Nana Kwame Adjei-Brenyah, mêle dystopie et jeu de massacre. Une charge contre le consumérisme, la violence et l’injustice raciste, qui fait flamber l’hyperbole sans renoncer à l’empathie.
Lire la suite…
par Liliane Kerjan

Les influenceurs de la science

Sylvain Laurens, Stéphane Foucart et Stéphane Horel analysent la manière dont aujourd’hui de puissants intérêts économiques parviennent à influencer l’opinion grâce aux « gardiens autoproclamés de la science ».
Lire la suite…
par Philippe Huneman

Futurs
présents

Peter Watts et Ted Chiang appartiennent au courant de la hard science. Leurs derniers textes scrutent nos relations futures à l’intelligence artificielle, mais aussi certaines problématiques contemporaines, ou intemporelles.
Lire la suite…
par Sébastien Omont

La tension vivante de la mystique et de l’amour

Rûmî : la tension vivante de la mystique et de l'amour

Shams de Tabriz jouant aux échecs, illustration dans le « Madjâlis al-ushshâq » d’Husayn Gazurgâhî. Iran, Shîrâz, XVIe siècle. BNF, Manuscrits © Gallica/BnF

Sur le plus connu des poètes du monde musulman, les études sérieuses ne manquent pas. Mais Rûmî a aussi suscité des écrits fantaisistes, des interprétations simplistes : alors que paraissent une traduction à trois voix du Livre de Chams de Tabriz et une biographie imaginaire de ce dernier, EaN dissipe les malentendus attachés au poète persan.
Lire la suite…
par Yves Lepesqueur

Les sentiers de la création

L’hôte venu du futur, d'Anna Akhmatova : les sentiers de la création En attendant Nadeau

Portrait d’Anna Akhmatova par Nathan Altman (1914)

En novembre 1945, Anna Akhmatova rencontre Isaiah Berlin, jeune attaché d’ambassade de Grande-Bretagne, de passage à Leningrad. Un bref « miracle » qui inspire à la poétesse quatre cycles de poèmes regroupés dans L’hôte venu du futur, dont la traductrice, Sophie Benech, expose de façon passionnante les origines.
Lire la suite…
par Odile Hunoult