Numéro 107

Le discours Tupinamba

Eduardo Viveiros de Castro, L’inconstance de l’âme sauvage. Catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle

L’anthropologue brésilien Eduardo Viveiros de Castro poursuit sa description des cultures amérindiennes et s’interroge dans son dernier livre sur « l’inconstance » des Indiens Tupinamba face aux injonctions des Européens les contraignant à abandonner leurs pratiques cannibales.
Lire la suite…
par Jacques Leenhardt

Socialism at the corner

Vivan Gornick The Romance of American Communism

Vivian Gornick, à Vincennes (2008) © Jean-Luc Bertini

En 1977, Vivian Gornick s’entretient avec d’anciens communistes américains, qui se souviennent avec émotion de leurs engagements. Une émotion critiquée par tous les camps au moment de la publication de The Romance of American Communism, réédité en anglais alors que le « Socialism » fait un retour tonitruant dans la politique américaine.
Lire la suite…
par Sonia Combe

La poésie matérialiste de Monzer Masri

Monzer Masri, Le désespoir est trop facile

Lattaquié (1936) © Library of Congress

Le désespoir est trop facile : le titre du recueil du poète syrien Monzer Masri déjoue en quelques syllabes bien des attentes convenues. Une anthologie rassemble une cinquantaine de poèmes dans une version bilingue arabe-français, tirés d’une œuvre entamée dans les années 60 et qui s’écrit toujours à Lattaquié, où le poète est resté malgré la guerre.
Lire la suite…
par Pauline Donizeau

Bouillonnant Soudan

Abdelaziz Baraka Sakin, Les Jango

Abdelaziz Baraka Sakin © Patrice Lenormand

Après Le messie du Darfour, le Soudanais Abdelaziz Baraka Sakin revient en français avec Les Jango, roman anticonformiste, immobile mais toujours en mouvement, qui croise les personnages à la frontière de l’Éthiopie et de l’Érythrée : prostituées, fabricantes d’alcool, ouvriers saisonniers, coupeurs de routes…
Lire la suite…
par Sébastien Omont

La fin d’un classique

Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes suivi de Choix de lettres, de documents et d'esquisses Pléiade

Alain-Fournier à la Chapelle d’Angillon (1905)

Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier entre en Pléiade. On pourrait s’étonner qu’il n’y fût pas encore. Mais on s’étonne peut-être encore plus qu’il y entre au moment même où il cesse d’être un classique.
Lire la suite…
par Tiphaine Samoyault

Michel de Certeau, relecture, réécriture

Andrés G. Freijomil, Arts de braconner. Une histoire matérielle de la lecture chez Michel de Certeau

Michel de Certeau appartenait à la même génération que Deleuze, Foucault et Bourdieu. Mais la multiplicité de ses activités a limité sa reconnaissance : était-il psychanalyste ou anthropologue, sémiologue, historien, ou jésuite avant tout ? Andrés G. Freijomil étudie d’abord sa pratique de la lecture, en partant d’une phrase.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Le plus jeune député
de la Convention

Antoine Boulant, Saint-Just. L’archange de la Révolution

« On ne peut régner innocemment. » De Louis Antoine de Saint-Just, plus jeune député de la Convention, on a souvent tiré un portrait très engagé, entre hagiographie et détestation. La biographie d’Antoine Boulant ne tombe pas dans ce travers, et restitue au plus près du réel le révolutionnaire guillotiné à 26 ans.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

;