Sciences

L’empire du faux

Les scientifiques aussi sont atteints, comme le montre Malscience, un livre rigoureux et tonique de Nicolas Chevassus-au-Louis, par les fake news.

Un monde imaginaire

Pavel Florensky (1882-1937), mathématicien et prêtre russe, présente une vision du monde très personnelle, à la fois rigoureuse, mystique et médiévale.

Paracelse, l’infréquentable

Les dits et maximes de vie de Paracelse raviront aussi bien ceux qui connaissent déjà ce « médecin maudit » que ceux qui découvriront l’un des auteurs les plus singuliers de la Renaissance.

Raison, religion

L'impossible dialogue du sociologue des sciences Yves Gingras fait l’histoire des relations conflictuelles entre sciences et religion, et montre comment a émergé la thèse de la compatibilité entre elles.

La langue n’est pas fasciste

Dans Le pouvoir des mots, dont vient de paraître une version augmentée, Josiane Boutet, pionnière de la sociolinguistique en France, défend « une conception actionnelle du langage envisagé centralement comme une pratique sociale ».

À quoi sert l’enfance ?

« Aimez l’enfance, favorisez ses jeux, ses plaisirs, son aimable instinct » : c’est de cette aimable recommandation de Rousseau que semble s’être inspiré tout au long de sa vie Edouard Claparède (1873-1940), le fondateur de l’Institut Jean-Jacques Rousseau de Genève et un des promoteurs d’une psychologie indépendante des spéculations de la philosophie.

Sciences et savoirs globalisés

Comment écrire aujourd’hui l’histoire des sciences ? À partir des conditions de possibilité matérielles, sociales, géographiques, institutionnelles qui permettent le développement des savoirs pluriels. C’est le pari de cette Histoire des sciences et des savoirs dirigée par Dominique Pestre, qui redessine le domaine.