Jean Lacoste

Sous bénéfice d’inventaire

Malgré la différence de leurs champs d’études, Remo Bodei et Michel Collot font, au travers d’une approche phénoménologique, un bilan du monde moderne.

Vers le pardon

Ce volume de Philosophie morale rassemble sept essais de Vladimir Jankélévitch et met en évidence la cohérence d'une pensée, en même temps qu’un glissement.

Poésie et vérité

Entre un roman qui plonge ses racines dans l’autobiographie et des Confessions qui sont pour une part le fruit d’une vive imagination, où passe la frontière ?

La proie des flammes

Thomas W. Gaehtgens replace le bombardement par l'armée allemande de la cathédrale de Reims, en 1914, dans son contexte religieux et symbolique, militaire, esthétique et politique, ainsi que dans la perspective d’une histoire plurielle, européenne.

Un râleur et sa revue

Une biographie de Jacques Le Rider raconte Karl Kraus, un râleur dont les préoccupations et les inquiétudes semblent rejoindre les nôtres.

Une amère vigilance

Les essais de Benjamin Fondane interrogent la place de l’artiste et du penseur dans le monde. Une réflexion d’une lucidité salutaire.

Le partage des espaces

À partir d’une scène banale, le débuché d’un chevreuil à la campagne, Jean-Christophe Bailly entreprend une réflexion sur la présence troublante, et menacée, de la libre animalité.

Un cocktail de bêtise

En revenant sur Jeeves et Bertie Wooster, les immortelles figures de l’humoriste P. G. Wodehouse, Jean Lacoste analyse le rôle singulier dévolu à la bêtise au sein des classes dirigeantes anglaises.

Passer son chemin

Méditerranée rassemble les deux derniers récits de Panaït Istrati. Elle apparaît fort différente de celle qu’explore Édith de la Héronnière dans son nouveau livre.

S’égarer dans les villes

« Comment s’égarer dans une ville ? », se demandait Benjamin. Hanns Zischler nous montre comment des plans griffonnés, de Tokyo à Dublin, nous aident à nous égarer en faisant mine de tracer un chemin. Et dans ce labyrinthe Benoît Goetz nous sert de guide.