Numéro 6

Pierre Bergounioux, le temps rejoint

bergounioux le temps rejoint

Pierre Bergounioux © Jean-Luc Bertini

Situés à une limite extrême de l’écriture du jour, le Carnet de notes de Pierre Bergounioux, dont paraît le quatrième volume en dix ans, n’imprime guère que de légères variations au compte rendu quotidien. Il continue pourtant de donner à lire une courbe du temps qui rend sa lecture bouleversante.
Lire la suite…
par Tiphaine Samoyault

Livres hantés

livres hantées peigné colin mouton

Trois livres hantés, qui prennent leur élan, leur séduction, leur intérêt, d’une absence, d’une perte : L’interlocutrice de Geneviève Peigné, La poupée de Kafka de Fabrice Colin et Le metteur en scène polonais, d’Antoine Mouton.
Lire la suite…
par Marie Étienne

Il n’y a pas de camarades du non

michaux camarades du nonToute sa vie, Michaux, ce fraternel contrarié, a désespérément cherché des camarades qui fussent capables de ressembler un peu aux « copains de génie » comme Lautréamont, qu’il avait trouvés, adolescent, uniquement dans les livres. Ce misanthrope intransigeant s’appliqua sans relâche à lui-même une règle déontologique immuable, la plus contraignante pour un artiste dont l’œuvre devenait celle d’un maître à écrire, à peindre, à penser : dire non aux offres du marché.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Ne pas oublier ceux qui sont morts pour rien

jean rolin peleliu

Jean Rolin © Jean-Luc Bertini

Le promeneur des récits de Jean Rolin circule à vélo pour retrouver les traces d’un « épisode malgré tout secondaire » de la Guerre du Pacifique : la bataille de Peleliu
Lire la suite
par Pierre Benetti

Zabolotsky : un oubli réparé

zabolotsky oubli réparé

Voici un précieux volume qui rassemble des poèmes, quelques lettres et le récit d’une arrestation par l’intéressé même : Nikolaï Zabolotski (1903-1958), poète russe, encore peu connu du lecteur français, mais considéré dans son pays à l’égal des plus grands. Ni chantre du régime, ni vraiment opposant : seulement poète. Avec toute la solitude et l’environnement méfiant que cela lui valait. Et toute l’exigence que cela aussi à ses yeux impliquait.
Lire la suite…
par Christian Mouze

Imre Kertész (1929 – 31 mars 2016)

imre kertesz hommage

Imre Kertész © Jean-Luc Bertini

Pierre Pachet rend hommage à l’auteur d’Être sans destin et de Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas, à son insaisissable humour, à son esprit, « si on peut considérer que la vérité pitoyable et nue est un trait d’esprit ».
Lire la suite…
par Pierre Pachet

;