Numéro 145

La vérité de Chalamov

Varlam Chalamov, Souvenirs de la Kolyma

Varlam Chalamov lors de ses deux arrestations, en 1929 et en 1937

La parution en français des œuvres complètes de Varlam Chalamov se poursuit avec Souvenirs de la Kolyma, un ensemble de textes écrits dans les années 1970 comme des « tentatives de revivre le passé ». Luba Jurgenson, qui a supervisé l’édition de ce volume, publie dans le même temps le livre de sa lecture du grand écrivain.
Lire la suite…
par Jean-Yves Potel

Les six années miraculeuses de Brueghel

Bruegel : la biographie Leen Huet Jacques Darras Brueghel

« La Moisson » de Pieter Bruegel (1565)

La Tour de Babel, La Fuite en Égypte, Le Portement de Croix, Les Saisons, La Dormition de la Vierge… Autant de chefs-d’œuvre signés par Pieter Brueghel au cours de ses années bruxelloises, entre 1563 et sa mort, en 1569. Cette figure de la peinture flamande, qui n’a laissé aucun document de sa main, fait l’objet d’une biographie de Leen Huet.
Lire la suite…
par Jacques Darras

Écrire avec son sang

Jean-Jacques Schuhl Les apparitions

Au-dessus de New York © Jean-Luc Bertini

Le narrateur des Apparitions, le nouveau roman de Jean-Jacques Schuhl, a été victime d’une hémorragie interne ; on l’a transfusé. L’occasion pour l’auteur d’Ingrid Caven et d’Entrée des fantômes d’appliquer le principe nietzschéen : « Écris avec ton sang : et tu verras que le sang est esprit. »
Lire la suite…
par Guillaume Basquin

Morábito, chercheur d’ombres

Fabio Morábito, À chacun son ciel. Anthologie poétique 1984-2019.

Fabio Morabito © Jean-Luc Bertini

Né en Égypte (en 1955), de parents italiens, Fabio Morábito a choisi pour écrire la langue de son pays d’adoption, le Mexique. Une anthologie bilingue, À chacun son ciel, nous permet de savourer en français les mots de cet écrivain pour qui « être poète n’est jamais une profession ».
Lire la suite…
par Florence Olivier

Michel Deguy (1930-2022)

Hommage à Michel Deguy (1930-2022) : un homme-peuple

Michel Deguy © Hédi Kaddour

Avec la mort de Michel Deguy, nous perdons un monde, au sens où il l’entendait, un lieu habité par une parole qu’il fallait inlassablement bâtir, occuper, penser. L’énergie déployée jusqu’au bout par ce grand poète et philosophe a été celle du témoin vigilant, de l’homme-peuple dont l’œuvre singulière est animée d’une énergie collective qui le rend inoubliable.
Lire la suite…
par Tiphaine Samoyault

Choses vues à Hambourg en 1943

L’effondrement, de Hans Erich Nossack : Hambourg, 1943

Vue aérienne de Hambourg après les bombardements alliés (1942-1945) © D.R.

En juillet 1943, les bombes américaines et britanniques ravagent Hambourg. Le fils de cafetier Hans Erich Nossack, « ouvrier un peu intellectuel », perd tout, dont le journal qu’il tenait depuis vingt-cinq ans. Dès le mois de novembre, il se remet à écrire un texte très descriptif et méditatif, L’effondrement, qui est réédité dans une nouvelle traduction.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Une nouvelle maison d’édition : Perspective Cavalière

Entretien avec Étienne Gomez, fondateur de Perspective cavalière

Étienne Gomez © Davide Riccardo Weber

L’arrivée d’un nouvel éditeur indépendant est toujours un événement qui interroge et fascine : comment exister, et se démarquer des dix mille autres éditeurs français ? Étienne Gomez, traducteur et fondateur des éditions Perspective cavalière, partage avec EaN ses vues sur la question.
Lire la suite…
propos recueillis
par Santiago Artozqui

Alexandra Chreiteh :
de Beyrouth
à Moscou

Ali et sa mère russe, d'Alexandra Chreiteh : de Beyrouth à Moscou

© Perspective Cavalière

Ali et sa mère russe est le deuxième titre proposé par les éditions Perspective cavalière : loin d’être un roman de plus sur l’une des trop nombreuses guerres subies par le Liban, le texte d’Alexandra Chreiteh explore le trouble dans l’appartenance nationale et communautaire, les affiliations mêlées, incertaines.
Lire la suite…
par Sonia Dayan-Herzbrun

;