Numéro 121

Si vous n’avez jamais lu Ramón Gómez de la Serna…

Ramón Gómez de la Serna, Automoribundia 1888-1948 et Greguerías/Brouhahas En attendant Nadeau

Ramon Gomez de la Serna à son bureau de la rue Villanueva, à Madrid. Photo Alfonso Sanchez Portela © D.R.

Laurie-Anne Laget et Catherine Vasseur permettent de redécouvrir le plus invraisemblable, le plus incongru des écrivains de langue espagnole du XXe siècle, Ramón Gómez de la Serna (1888-1963), avec un choix en version bilingue de mille sept cents textes dits « greguerías », ainsi que Automoribundia, son « autobiographie définitive ».
Lire la suite…
par Jean-Pierre Salgas

Venant de Marseille

Hadrien Bels, Cinq dans tes yeux En attendant Nadeau

Le sujet de Cinq dans tes yeux est aussi celui du film que Stress, le narrateur du premier roman d’Hadrien Bels, veut réaliser : l’histoire d’un groupe d’amis qui a explosé avec la réhabilitation du quartier populaire du Panier. Un magnifique portrait de Marseille et de ses habitants.
Lire la suite…
par Natalie Levisalles

D’autres expériences du camp

Jeroen Brouwers, Le bois En attendant Nadeau

Jeroen Brouwers © Michiel Hendryckx/CC

L’œuvre de Jeroen Brouwers reste assez méconnue du grand public francophone. Quatorze ans après sa publication aux Pays-Bas, Rouge décanté avait été, en 1995, son premier livre traduit en français. Le bois, bestseller aux Pays-Bas en 2014, est seulement le quatrième : l’auteur continue d’y déplacer à la fois le témoignage et l’autobiographie.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Trouées dans le ciel

Les orages, de Sylvain Prudhomme : trouées dans le ciel

Sylvain Prudhomme © Jean-Luc Bertini

Un recueil de nouvelles peut donner le sentiment d’être un roman éclaté en une constellation. C’est ce que l’on éprouve en lisant Les orages, de Sylvain Prudhomme, treize récits qui disent ce moment où la tension rassemblée dans les nuages éclate avant l’éclaircie ou la lumière neuve du jour.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Segalen, le perdant magnifique

Victor Segalen en Pléiade : le perdant magnifique

Victor Segalen © Gallica/BnF

Victor Segalen en Pléiade : un événement pour ses admirateurs, dont le nombre, dit-on, serait tout juste suffisant pour constituer un cercle d’amis ou une société secrète. La façon dont le poète voyageur et médecin, élabora son œuvre est aussi passionnante que l’histoire de sa vie.
Lire la suite…
par Marie Étienne

Et aussi…

Source et ressource
de la poésie

Une Pléiade bilingue dirigée par Philippe Heuzé témoigne de la longévité et de l’inventivité de la poésie latine. En langue vernaculaire d’abord, puis en langue de culture écrite et liturgique, et enfin en langue d’érudition un peu désuète.
Lire la suite…
par Claire Paulian

La Chanson de Roland albanaise

Le Luth des montagnes, l’épopée nationale albanaise de Gjergj Fishta (1871-1940), tardait à être traduite. Grâce à Abidin Krasniqi, on peut enfin lire en français ce poème de plus de 15 000 vers, qui mêle combats épiques et géopolitique.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

En attendant les concerts

La chronique Disques d’Adrien Cauchie écoute deux récitals de la soprano Anna Prohaska et quatre suites pour clavecin de Haendel enregistrées par Pierre Hantaï : un concert nouveau à chaque fois, tant ces pièces et leur interprétation recèlent de surprises.
Lire la suite…
par Adrien Cauchie

Patrick Williams (1947-2021)

Hommage à l'ethnologue Patrick Williams (1947-2021)

Patrick Williams au Centre Pompidou-Metz, le 15 juillet 2015 © Jean Jamin

Le meilleur spécialiste à ce jour des communautés Roms et Manouches de France, est décédé à Montfermeil le 15 janvier dernier. Patrick Williams nous aura gratifiés d’une œuvre essentielle, en se situant à l’intérieur de ces mondes.
Lire la suite…
par Alban Bensa

Entretien avec
Tom Barbash

Tom Barbash, Beautiful boy

L’écrivain américain Tom Barbash © Sven Wiederholf

Le nouveau roman de l’écrivain américain Tom Barbash raconte une année de la vie familiale du New-Yorkais Buddy Winter, résident, comme John Lennon, du Dakota Building.
Lire la suite…
propos recueillis
par Steven Sampson

Fred Dretske enfin traduit

Fred Dretske, Expliquer le comportement. Les raisons dans un monde de causes

Paris © Jean-Luc Bertini

Fred Dretske (1932-2013) est l’un des plus importants penseurs du siècle dernier. Si son programme ambitieux a suscité le scepticisme, il reste un modèle de philosophie constructive et d’imagination conceptuelle comme il y en a peu en philosophie analytique. Ce livre de 1988, Expliquer le comportement, est le premier qu’on traduit de lui en français.
Lire la suite…
par Pascal Engel

;