Numéro 110

Une vie de sain

Emmanuel Carrère Yoga Rentrée littéraire En attendant Nadeau

Emmanuel Carrère © Jean-Luc Bertini

Emmanuel Carrère raconte sa pratique du yoga, sa dépression, la mort de son ami Bernard Maris, sa rencontre avec des réfugiés. La traversée de ce nouveau récit d’autofiction-fleuve procure une grande sensation de confort, ponctuée de quelques douces surprises.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil
de la Rochère

Voir dans le noir

Sarah Chiche (juillet 2020) © Jean-Luc Bertini

Saturne, le quatrième livre de Sarah Chiche, est composé de multiples récits familiaux, mais aussi de blancs, d’ellipses, d’un mutisme entre les mots, entre les chapitres. Le silence de ce livre sombre et brillant fait écho à l’autre mutisme, originel, que fut la mort du père, à 34 ans.
Lire la suite…
par Roger-Yves Roche

Le pêcheur nu

Yànnis D. Yérakis, Pêcheurs d’éponges

Un enfant et une éponge, en Grèce © DR

Né en 1887 sur l’île grecque de Kàlymnos, Yànnis D. Yérakis était pêcheur d’éponges et écrivain. Il raconte l’osmose et la lutte avec la mer dans un magnifique témoignage qui paraît en français.
Lire la suite…
par Ulysse Baratin

Les luttes et les livres

Fatima Daas, La petite dernière

Fatima Daas © Olivier Roller

Parmi les premiers romans français de 2020, La petite dernière, monologue autobiographique de Fatima Daas est celui qui résonne le plus avec les contestations sociales et politiques contemporaines.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Et toujours à la Une…

Naître
fille

Fille est le troisième choix fait par EaN parmi les propositions de la rentrée littéraire. Camille Laurens s’y demande ce que signifie naître et être fille en France à travers l’enfance et la vie de femme et de mère de son personnage.
Lire la suite…
par Jeanne Bacharach

Comédie offensive

EaN se réjouit devant Le cœur synthétique de Chloé Delaume, un an après Mes bien chères sœurs, son essai sur la solidarité entre les femmes de la génération MeToo. À partir de la domination conjugale, l’autrice signe une grande comédie contemporaine.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

La fiction française

Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo, est pensé, éprouvé, pesé et composé comme le sont les grands textes. Une longue descente en soi, dans l’histoire tue d’une famille. Il devient une œuvre d’une tristesse infinie, un grand chant funèbre.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil de la Rochère

Le pays
de l’oubli

Robin Robertson, Walker

New York (2014) © Jean-Luc Bertini

Walker est le premier roman de Robin Robertson. À travers son héros, grand promeneur de New York, Los Angeles et San Francisco, le poète et éditeur écossais explore l’urbanisme américain de la fin des années 1940 et du début des années 1950, âge d’or du film noir.
Lire la suite…
par Steven Sampson

Le moulin à vent
de Salman Rushdie

Salman Rushdie, Quichotte

Salman Rushdie © Syrie Moskowitz

Trente ans après une critique sans merci du Pendule de Foucault d’Umberto Eco, Salman Rushdie en offre sa version avec Quichotte, roman ouvertement postmoderne, mais écrit un demi-siècle trop tard et sur un mode mineur : pantouflard.
Lire la suite…
par Pierre Senges

La part du lion

Lucy Ellmann, Les lionnes

Lucy Ellmann © Amy Jordison

Construit sur un dispositif dramatique simple et efficace, Les lionnes, l’énorme et excellent roman de Lucy Ellmann traduit par Claro, montre l’Amérique de Donald Trump dans ses profondeurs.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Une longue errance fluviale

Jean Rolin, Le pont de Bezons

Jean Rolin, à Ivry-sur-Seine © Hélène Bamberger/P.O.L.

D’août 2018 à août 2019 environ, Jean Rolin s’est donné comme projet de « mener sur les berges de la Seine, entre Melun et Mantes, des reconnaissances aléatoires, au fil des saisons, dans un désordre voulu ». Au centre de la mission, le pont de Bezons ; et, une fois n’est pas coutume chez l’arpenteur, un peu d’histoire familiale dans cette pérégrination fluviale.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil de la Rochère

;