Numéro 108

La copie antérieure

Spinoza, Œuvres IV. Ethica. Éthique En attendant Nadeau

Baruch Spinoza (1744) © CC/Wellcome Collection

L’Éthique a été publié en latin quelques mois après la mort de Baruch Spinoza à La Haye, en 1677, et traduit en néerlandais dans la foulée. La découverte, en 2010, d’une copie antérieure dans les archives du Vatican, a changé la donne en apportant une troisième version du texte : c’est sur cette trinité que s’appuie la nouvelle traduction publiée aux PUF, chantier entamé il y a plus de vingt ans.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Les traductions passent, le racisme reste

Margaret Mitchell Autant en emporte le vent Traduction En attendant Nadeau

Hattie McDaniel, au centre (années 1940). L’actrice de « Gone with the wind » fut aussi dirigeante de la Negro Division du Hollywood Victory Committee, qui prodiguait des divertissements aux soldats américains.

Faut-il déboulonner Scarlett O’Hara ? La chaîne HBO vient d’ajouter un avertissement au film tiré de Gone with the Wind, de Margaret Mitchell (1936). En France, une nouvelle traduction du livre, par Josette Chicheportiche, prétend corriger celle de Pierre-François Caillé (1938). Mais on a beau les comparer, le texte dit à peu près la même chose : que les Noirs américains vivaient heureux au temps des plantations.
Lire la suite…
par Santiago Artozqui

Le corps intime est aussi politique

Camille Froidevaux-Metterie, Seins. En quête d’une libération.

© Jean-Luc Bertini

Avec son nouveau livre, Seins. En quête d’une libération, et la réédition en poche de La révolution du féminin accompagnée d’une préface inédite, la philosophe féministe Camille Froidevaux-Metterie poursuit son entreprise d’élaboration d’un féminisme dit « incarné ». Deux livres qui, fragmentant le corps, y compris visuellement, et le séparant d’enjeux historiques et sociaux précis, posent le problème d’un féminisme dépolitisé, qui individualise et lisse les luttes.
Lire la suite…
par Jeanne Bacharach

Jean-Patrick Manchette, autobiographies

Jean-Patrick Manchette, Lettres du mauvais temps. Correspondance Autobiographies En attendant Nadeau

Jean-Patrick Manchette (1967) © Succession Jean-Patrick Manchette

Jean-Patrick Manchette est l’auteur de polars, bien sûr, mais aussi de traductions, de scénarios, de critiques et d’une vaste correspondance, réunie aujourd’hui sous le titre de Lettres du mauvais temps ; dans le même temps, sont rassemblés ses chroniques de cinéma, ses articles consacrés aux jeux de stratégie, et son deuxième roman, L’affaire N’Gustro, inspirée de l’affaire Ben Barka, reparaît en Série noire.
Lire la suite…
par Jean-Pierre Salgas

Une démocratie grégaire ?

Une démocratie grégaire ? par Carlo Ginzburg

© Jean-Luc Bertini

Pour la deuxième fois depuis le début de la pandémie, EaN publie la traduction d’une intervention récente de Carlo Ginzburg. Après un entretien autour de la distance critique, le grand historien italien s’interroge dans une conférence sur l’état de la communication politique à l’ère du Covid-19. À partir de deux mots prononcés par Boris Johnson peu avant son hospitalisation : « immunité grégaire ».
Lire la suite…
par Carlo Ginzburg

Écrivain, fêtard et baroudeur

Joseph Kessel en Pléiade En attendant Nadeau

Joseph Kessel à Londres (1942-1943) Photo Frédéric Hanoteau / © Éditions Gallimard

« Qui êtes-vous Monsieur Kessel ? Un journaliste ? Un romancier ? Un académicien ? Un aventurier ? Ou un mythe ? » lui demandait en 1969 un journaliste – « Je ne sais pas », répondit Joseph Kessel, dont les romans et récits entrent dans la Pléiade. Deux volumes qui donnent à connaître ou à redécouvrir un homme en mouvement dont la devise dit tout : « Plus long le chemin, plus riches ses promesses ».
Lire la suite…
par Norbert Czarny

;