Yannick Haenel

Le rire embrasé de l’étoile

Confiné, l’écrivain Yannick Haenel a lu la dernière traduction en français du Paradis de Dante par Danièle Robert. Il confie à EaN la difficulté et la joie de son expérience.

Melville pour la vie

La traduction de Moby Dick par Philippe Jaworski est désormais disponible dans la collection Quarto. Yannick Haenel en propose une lecture riche et personnelle.

Ce qui me brûle en lisant Conrad

Lire Conrad, c'est faire une expérience décisive, rencontrer une vérité qui ne cesse de se dérober et, en même temps, s’ouvrir à la révélation toujours différée d’une énigme.

;