Jean-Pierre Salgas

Les débuts de Nadeau

Maurice Nadeau avait trente-quatre ans : la Seconde Guerre mondiale était terminée, il venait de publier son Histoire du surréalisme et entrait au journal Combat. En six ans, il publie près de 500 articles, dans lesquels il s’essaye à tous les genres.

Gombrowicz : l’idiotie contre la bêtise

« Plus c’est savant, plus c’est bête. » : c’est presque un axiome pour Wiltold Gombrowicz, le plus drôle et le plus cruel des écrivains polonais du XXe siècle.