Jean-Louis Tissier

Les œuvres d’alerte écologique

Nature et littérature ont tissé des liens étroits. Mais depuis quelques décennies, l’angoisse domine. Pierre Schoentjes présente un ensemble d'ouvrages illustrant cette sensibilité inquiète.

L’usage du fleuve

En 1986, Eddy L. Harris entame la descente du Mississippi « en canoë, vulnérable, seul et noir de peau ». Une expérience qu’il restitue deux ans plus tard dans un récit de voyage aujourd’hui traduit en français.

Michelet à l’écoute de la nature

La cinquantaine venue, Michelet s’est ouvert au grand air : La montagne, fraîchement réédité par les éditions du Pommier, témoigne de ce tournant naturaliste.

Quand la géographie fête ses numéros 100

Deux revues de référence pour la géographie française dont les centièmes livraisons, sont parues à près d’un siècle de distance : les Annales de géographie et L’Espace géographique.

Sureau-sur-Seine

Le long de la Seine, reliant les temps, le roman de François Sureau emprunte son titre à l’épitaphe d’André Breton, « Je cherche l’or du temps »

Les vies de Rancé

En 1844, à la fin de sa propre vie, Chateaubriand écrit à la demande de son confesseur une Vie de Rancé, fondateur d’un haut lieu de confinement : l’abbaye de la Trappe.

Pour une amitié avec l’infini

La butte-témoin de Vézelay reste une colline inspirante. Jean Lacoste nous invite à revenir in situ en suivant le guide élu et ici domicilié, Romain Rolland.