Flora Moricet

Une topographie de la mémoire

Écrit entre de courtes phases de sommeil selon une méthode toute surréaliste, le quatrième roman de Rochelle Fack se lit comme on erre en somnambule.