Numéro 2

Olivier Rolin,
amour faucon

Olivier Rolin veracruz

Olivier Rolin © Jean-Luc Bertini

Norbert Czarny rend compte de Veracruz, roman centrifuge : la dernière page lue, on a envie de reprendre la lecture pour en trouver les clés. Gérard Cartier se penche sur À y regarder de près, qu’accompagne des gravures d’Érik Desmazières.

Édouard Louis,
parler caché

Edouard Louis histoire violence

Édouard Louis © Jean-Luc Bertini

L’auteur tourne d’une façon obsessionnelle, aussi insupportable que captivante, autour de la figure littéraire et politique construite dans son précédent livre – celle-là même d’Édouard Louis.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Ce que peut l’histoire

patrick boucheron college de france

© Patrick Imbert/Collège de France

Le genre, la leçon inaugurale, est suffisamment contraint pour permettre de grandes libertés et, en dressant un carnet de route, le sien, celui de sa chaire intitulée « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale du XIIIe au XVIe siècle », Patrick Boucheron amorce un projet fureteur pour des temps présents perturbés, capable de renégocier toutes les certitudes des axiologies nostalgiques. L’exercice est salutaire, il fut probant.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

Hommage à Jean-Pierre Cometti

cometti jean pierre hommage Jean-Pierre Cometti, qui vient de mourir à l’âge de 71 ans, a eu trois vies au moins : celle de professeur de philosophie, celle de critique d’art et celle d’éditeur. Il les a enrichies mutuellement, avec sa passion calme, sa générosité, son courage, son don de l’amitié et son immense culture, note Pascal Engel. Jean Lacoste nous invite à relire son ultime ouvrage, qui nous offre la possibilité de redécouvrir avec John Dewey (1859-1952) un autre libéralisme, une « démocratie radicale », voire, au risque de ne pas être compris, un « libéralisme radical » d’inspiration pragmatiste.

 

Cinquante ans de Poésie/Gallimard

andré velter poesie gallimard

André Velter © Gallimard

Pour son cinquantième anniversaire, la collection Poésie/Gallimard publie pour la première fois en même temps douze poètes vivants, français ou francophones1. Un événement éditorial. Nous avons voulu demander à André Velter, son actuel directeur, comment fonctionnait la collection, quels étaient ses critères de choix…
Lire la suite…
propos recueillis par Marie Étienne

Les erreurs de traduction en temps de guerre

zones de traduction emily apterPublié en 2006 aux États-Unis, Zones de traduction a immédiatement donné à Emily Apter, son auteure, une grande notoriété, en raison du discours neuf qu’elle y tenait sur la traduction. En s’intéressant en particulier à son rôle politique dans le contexte de la guerre lancée par les États-Unis contre l’Irak, elle renonce au discours lénifiant sur la traduction comme rencontre avec l’autre et compréhension de l’étranger pour montrer que celle-ci peut prendre sa part dans les raisons et les non-résolutions des conflits.
Lire la suite…
par Tiphaine Samoyault

L’exemple de Pascal Pia

pascal pia une albert paraz

Lettre de Pascal Pia à Maurice Nadeau

« Ceci dit, je vous avouerai que les livres dont je ne dis rien sont beaucoup plus nombreux que ceux dont je parle. Ce n’est pas dans la critique que je gagne ma vie. Mes journées ne m’appartiennent pas, et je suis loin de pouvoir tout lire. Je ne me soucie nullement de savoir si la « ligne» de Carrefour est nouvelle, ni si je suis sur cette ligne. Je n’assiste à aucune conférence de rédaction, — s’il y en a. C’est même la liberté qui m’est laissée qui m’a fait accepter de tenir une chronique hebdomadaire. Bonne ou mauvaise, cette chronique ne doit qu’à moi ses qualités et ses défauts. Si vous ne me croyez pas, tant pis. Mais pourquoi vous inquiéter de l’opinion d’un critique si, a priori, vous pensez que cette opinion s’infléchit selon l’attitude de son journal ? Aussi bien ne m’envoyez donc rien. »
Lire la suite…
par Dominique Rabourdin

 

;