William Shakespeare

Sous la plage, les pavés

William Shakespeare, La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez.

La Nuit Des Rois © Jean-Louis Fernandez/coll. Comédie-Française

Pour W. H. Auden, La Nuit des rois « fait partie des pièces déplaisantes de Shakespeare », le petit monde qu’elle représente « commence à sentir le faisandé ». Thomas Ostermeier la trempe dans l’acide, à partir d’une traduction commandée par la Comédie-Française à Olivier Cadiot.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Entretien avec Thomas Jolly

Entretien avec Thomas Jolly En attendant Nadeau

Thomas Jolly © Jean-Louis Fernandez

Alors qu’il monte Thyeste, de Sénèque, Thomas Jolly a répondu aux questions d’EaN. Il relie cette mise en scène à celle de Richard III, en 2016, et propose des continuités, dessine des relations étonnantes entre le corpus shakespearien et la pièce de Sénèque.
Lire la suite…
propos recueillis par Dominique Goy-Blanquet

Hamlet ou les deux Allemagnes

Asta Nielsen incarne Hamlet dans le film de Svend Gade et Heinz Schall (1921)

Andreas Höfele retraçe la généalogie politique du Hamlet allemand et sa place dans les développements de la pensée de droite.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Shakespeare lives

Shakespeare une

Füssli, « Falstaff dans le panier à linge », d’après Les Joyeuses Commères de Windsor

Une somme majestueuse de la Pléiade ainsi qu’un modeste et excellent Que sais-je célèbrent William Shakespeare qui jamais ne fut si nécessaire et si plein de vitalité.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Connaître et apprécier Shakespeare

Shakespeare dictionnaireDans Les Enfants du paradis de Jacques Prévert et Marcel Carné, Frédéric Lemaître, qui deviendra vers 1850 le plus flamboyant des acteurs du romantisme, est confronté comme débutant à l’ignorance crasse du directeur du Théâtre des Funambules, temple du mime, qui ignore jusqu’au nom de William Shakespeare et se moque du garçon désargenté venu lui proposer ses services : « Shakespeare, connais pas ! Et vous, qui vous connaît, qui vous apprécie ? »
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Shakespeare, combien de prétendants ?

Shakespeare prétendants tassinari

Portrait Sanders de William Shakespeare (présumé)

La France ouvre l’année du quadricentenaire de Shakespeare par deux ouvrages qui lui font tristement sa fête : John Florio, alias Shakespeare, de Lamberto Tassinari, et Shakespeare : Le choix du spectre, de Daniel Bougnoux. Vieille rengaine, l’homme de Stratford, petit provincial sans éducation ni hautes relations n’a pas pu écrire l’œuvre qui porte abusivement son nom. Nouveau prétendant, l’érudit anglais d’origine italienne John (ou Giovanni) Florio, traducteur de Montaigne et compilateur d’un dictionnaire, A World of Words, où les deux compères découvrent éparpillées toutes les richesses de l’œuvre en question.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet