Philosophie

Inconséquences de l’injustice

Dans un essai qui nous donne à lire une contre-histoire de la philosophie de Platon jusqu’à Rawls, Céline Spector s’interroge sur le tournant contemporain des théories de la justice.

Dire le mal

Le livre de Laurence Hansen-Løve, Oublier le bien, nommer le mal vient enrichir la réflexion sur le sujet difficile du mal.

Refuser la violence ?

Marc Crépon développe une œuvre de longue haleine sur la violence, qui appelle la discussion. Le refus absolu de la violence est-il encore d’actualité ?

Révolution et Idéal

Relire la Révolution, de Jean-Claude Milner, est un livre aussi intempestif qu’actuel dans ses options. Il traite d’abord de l’invention des droits de l’homme, plus radicaux que ceux du citoyen.

Le blob pragmatiste

Le succès du pragmatisme tient au fait qu’il ne s’agit pas seulement d’une philosophie, mais d’une méthode et d’un style de pensée, qui s’est appliqué aux sciences sociales, à la politique, à l’éducation et à la vie artistique.

L’amour philosophe

De Platon à Hollywood, de Freud aux chansonnettes, des grands romans aux plus mauvais, l’amour est partout. En philosophe, en manieur de concepts, Francis Wolff se demande, à son tour, « qu’est-ce que l’amour ? »

Le silence bavard de Heidegger

La thèse de notre ami et collaborateur Georges-Arthur Goldschmidt est que, dès 1927 et Sein und Zeit, la langue de Heidegger révèle une parenté étroite avec la langue totalitaire du Troisième Reich.

Une vie savante

Luc Foisneau s’est distingué comme l’un des meilleurs hobbesiens français. Avec Hobbes : la vie inquiète, il offre un livre remarquable et savant sur la pensée politique de l’auteur du Léviathan.