Littérature française

La tournée américaine

En 1964, Nathalie Sarraute est invitée pour deux mois aux États-Unis. Les lettres qu’elle écrit à son mari Raymond Sarraute pendant cette période témoignent d’une joie constante, presque enfantine.

Le partage du monde

Après cinq romans, Jean-François Haas publie un recueil de nouvelles, Le testament d’Adam, qui poursuit une entreprise littéraire remarquable.

Le manque et l’excès

Maurice Olender écrit sur son enfance, celle d’un petit garçon juif né après la Deuxième Guerre mondiale et sur son apprentissage tardif des livres et de la lecture.

Un monde s’effondre

Immense romancière québécoise, méconnue en France, Marie-Claire Blais poursuit avec Des chants pour Angel son magnifique cycle romanesque inauguré par Soifs en 1996.

Le parti pris des mots

Les maîtres d’Alain Roussel sont Rimbaud, Duchamp en ready-made, et puis la forge surréaliste, Michaux, bien sûr, et Ponge dont il donne à lire le parti pris des mots.

Fille de feu

Clara Bow débarque à Los Angeles et passe de l’ombre à la lumière. Le sourire de Gary Cooper, de Sophie Pujas, est un portrait ardent et bouillonnant